Le deuil, une blessure d’âme

par | 26 Fév 2024

Oiseau deuil - Institut deuils doulas de fin de vie France

L’Âme blessée, après un deuil

Parler du deuil ou oser  parler de soi, de son intime, de  cette blessure invisible. Oser dire  qu’on a mal, que l’autre nous manque.

On  aimerait retenir le temps juste un instant pour : « Se dire  Au revoir, se dire qu’on s’aime, se pardonner… »

Que la perte d’un être cher  soit récente ou pas, il n’est jamais trop tard pour  se faire aider.

Parmi les pertes que l’on peut vivre, la perte d’une personne aimée est l’épreuve la plus difficile qu’un être humain ait à traverser. 

J’ai perdu mon  enfant, j’ai perdu mon père, ma mère, j’ai perdu mon frère, ma sœur, ma grand-mère, mon grand-père, j’ai perdu mon conjoint, ma compagne, mon ami…

J’ai perdu un être cher que j’aimais.

Aujourd’hui, parler de la mort est tabou dans une société qui nous demande  toujours d’avancer.

Je n’ose pas  parler car  j’ai peur d’ennuyer, d’embêter de toujours répéter. Alors je n’en parle plus , je ne raconte plus.

Ce qui est dur pour une personne endeuillée  c’est l’ indifférence ,elle a parfois juste besoin d’une attention, d’un petit mot .

La perte d’un être cher ne défait jamais le lien qui nous unit à lui.La traversée du deuil va transformer ce lien physique en un lien d’amour au dela de la   chair et l’ être disparu va ne faire qu’un dans notre cœur.

La blessure du deuil est invisible, elle ne se voit pas mais elle nous touche au plus profond de notre être, de notre cœur. 

Elle est cette blessure profonde  de l’ Âme que parfois les mots ne suffisent pas à exprimer.

Que la mort soit prévisible ou non, le deuil nous fragilise physiquement et psychologiquement. Votre vie s’en trouve désorganisée, vous êtes profondément ébranlé et la douleur intense et profonde diminue  vos forces.

Ce chemin est long ,  parsemé  d’étapes  qui  prendront  du temps avant que l’on reprenne le cours  de sa vie . 

Le choc de la mort d’un être cher vous projette  dans le chaos, dans un  tsunami émotionnel. Vous êtes  dévasté et vous essayez de vous accrocher à une branche pour ne pas sombrer dans ce tourbillon auquel vous ne savez pas  quand cela va s’arrêter. 

Emprunter le chemin du deuil comme garant de la guérison ne veut pas dire oublier l’être aimé.

Vous envisagez de devenir doula de fin de vie ?

vous cherchez une doula pour vous accompagner ?